Histoire de styles : une vraie révolution - le style Directoire



Le style Directoire est un type d'ameublement et de décoration en vogue de 1795 à 1803. Marquant la transition entre les styles Louis XVI et Empire, il est caractérisé par une facture sobre et des formes simples


(image : "le salon de mme récamier à l'abbaye aux bois, de Auguste Gabriel Toudouze, 1848/1849)

Un petit point sur le contexte historique ...

Cette période n'est pas à proprement parler un style de meuble indépendant au sens classique du terme que nous connaissons, mais plutôt une "transition" entre 2 styles eux bien précis : le style Louis XVI et le style Empire, et faisant le lien entre les deux.

Ceci s'explique notamment par la courte période historique à laquelle elle doit le nom : le Directoire baptisé du gouvernement des Directeurs qui dura quatre années, de 1795 à 1799 et qui tenta de ramener un peu de calme sur le territoire français après les troubles de la Révolution Française.


(image : illustration représentant les membres du Directoire)

Au niveau du mobilier, la conséquence la plus importante de La Révolution est la suppression des corporations de métiers en 1791. Cela signifia que les règles grâce auxquelles les corporations avaient contrôlé la formation des artisans, leur apprentissage et leur compagnonnage, furent abolies et que rien n’entravait plus la libre production de biens ouvragés, quel que soit le métier concerné. Les arts du luxe, comme la production de mobilier, commencèrent ainsi à décliner à partir de cette date, exception faite du mobilier de prestige exécuté sous le Premier Empire par des artisans ayant conservé les traditions d’excellence issues des règnes des trois Louis. De plus, au moment du Directoire l'aristocratie possédant les moyens financiers de commander des meubles d'exception a disparue.

David, le peintre, fit plus pour l’établissement de ce nouveau goût que nul autre. Il dessina une série de pièces – copies plus ou moins exactes de modèles gréco-romains – et donna l’ordre à Jacob de les produire à son attention en 1789 ou 1790. Parmi ces fameuses pièces, figuraient des sièges en acajou de forme curule avec piètement en X, inspirés du klismos grec, et le gracieux lit de repos aux lignes pures sur lequel David représenta Madame Récamier.

Par ce simple phénomène, les meubles évoluent vers cette simplicité raffinée qui fera sa popularité et orientera le style Empire.

Inspiration antique

Comme déjà mentionné dans l'article sur le mobilier Louis XVI (voir article ) , le retour à l'antiquité dans la décoration continue . Bien qu'amorcé à la cour royale avant la Révolution, cette inspiration trouve un écho favorable auprès des révolutionnaires, pour qui les régimes de l'Antique représentent un idéal des idées républicaines.


Les inspirations antiques sont d'abord tournées vers la Rome Antique ou la Grèce,

Mais la campagne d'Égypte de Napoléon,va changer la donne. L'expédition à laquelle prirent part un grand nombre de scientifiques, écrivains et archéologues, provoqua un engouement tel que la France et l’Europe laissèrent libre cours à une importante égyptomanie.

(image : Napoléon et son état major en Egypte, tableau de Jean-Léon Gerôme, 1867)


Parmis les observateurs figurait l’architecte et archéologue Dominique Vivant Denon (1747-1825) qui profita de son séjour en Égypte pour rassembler la matière d’un livre, Le Voyage dans la basse et la haute Égypte, publié en 1802. Cet ouvrage capital, très vite connu pour ses descriptions et ses planches reproduisant des sphinx et pylônes, contribua très largement à la diffusion d’ornements de type égyptien. En effet, peu de temps après sa publication, nombre de pièces d’inspiration égyptienne firent leur apparition dans les collections de dessins de Percier et Fontaine, ébénistes célèbres de cette période.

Ensuite , par le coup d’État du 9 novembre 1799, Napoléon établit le Consulat et devint lui-même Premier Consul. Cet acte marqua le début de son rôle dans l’évolution artistique, bien qu’il n’accéda au trône qu’en 1804. Dès son arrivée au pouvoir, il veut reconstituer le phénomène de Cour et pour cela, de prescripteur de tendances. Il occupe alors des palais existants mais remeublés de manière à évoquer ses propres accomplissements et son régime. Dans ce but, il employa Percier et Fontaine, qui redécorèrent Saint-Cloud, les Tuileries, le Louvre etc.

(image :dessin pour le décor d'un cabinet de Percier et Fontaine, aquarelle gravée issu de l'ouvrage "recueil de décorations intérieurs, vers 1825)

Caractéristiques du style Directoire

Revenons au mobilier en lui même, suite à tout ces phénomènes, le mot d'ordre pour les nouveaux ébénistes est : la simplicité .

Dans les formes , les courbes s'harmonisent avec les lignes droites. Le style Directoire est annonciateur du Style Empire, mais en beaucoup plus léger.Les meubles s'affinent, ôtent leurs ornements et vont au minimalisme.


(image: dessin motifs décoratifs de style Directoire)

L'un des détails pour repérer les meubles de cette époque est la très nombreuse utilisation des symboles révolutionnaires dans la décoration . le bonnet phrygien (liberté), les niveaux à bulle (égalité), les mains jointes (fraternité), les pics (liberté de l’homme), l’œil inscrit dans un triangle (raison), les trois ordres de la nation soit la croix (clergé), l’épée (noblesse) et la pelle sommée du bonnet phrygien (le tiers état), etc

Ensuite, pour satisfaire le Général Bonaparte, le décor intérieur multiplie les symboles liés à la guerre et les figures de victoire aux ailes déployées et aux drapés flottants ; plus tard, vinrent les emblèmes impériaux, comme les aigles.


(image : table en acajou de style Directoire)

En terme de matériau, c'est le règne de l'acajou qui commence.

Bien que l'on puisse également noter l'utilisation de certains bois fruitiers ou de noyer.

Les placages en bois exotiques

disparaissent, et sont remplacés par des jeux de couleurs entre bois clairs (comme le citronnier) ou foncés (comme l'ébene) ou même par la peinture des motifs décoratifs sur les meubles.

Les ornements se font majoritairement en bronze , on utilise le marbre et la porcelaine pour les plateaux.

un nouveau design pour les meubles courants


Fauteuil (avec dossiers renversés à l'arrière dits "à crosses" ou à "cornes")


Table (à droite, les guéridons sont très populaires)


Commodes rectangulaires :

elles sont dans le prolongement du style Louis XVI mais sont traitées plus sobrement.

Une période de créations de nouveaux meubles

Buffet bas :

Ce meuble incarne à merveille l'esprit de simplicité dont nous parlons depuis le début de cet article. Epurés et fonctionnels les buffets bas à 2 ou 3 portes sont les nouvelles "commodes" en beaucoup plus pratiques.

(image : enfilade Directoire)



Lit de travers (ou lit de côté) .

On l'appelle ainsi car il se positionne un coté complet posé contre un mur.

Les tentures et les deux pans complets aux bord recourbés renforcent son aspect Antique et militaire.

(image : lit de coté Directoire)


Chaise curule

Avec ce siège au design complètement novateur, les ébénistes assument à 100% leur inspiration antique. On pourrait imaginer un consul romain en toge s'asseoir sur cette chaise qui date pourtant bien du début 19e.

Elle devient rapidement l'un des meubles emblêmatique de cette époque, et du style Empire qui suivra.

(image : chaise curule en acajou attribuée à Jacob Frères)

Méridienne ou lit de repos

C 'est la pièce de mobilier la plus emblématique du Directoire ; elle est sans doute d’inspiration grecque. Elle se caractérise par des dossiers renversés, soit de dimensions identiques, comme celui rendu célèbre par le portrait de Madame Récamier peint par David, soit de tailles légèrement inégales. Alors que les pieds peuvent être en toupie ou affecter la forme gracieusement courbe des pieds postérieurs des sièges.


(image : lit de repos de Mme Récamier, Le Louvre)

Chez Madame Récamier, ou l'apologie du style Directoire

(image : "le salon de mme récamier à l'abbaye aux bois, de Auguste Gabriel Toudouze, 1848/1849)

L'hôtel Récamier, rue du Mont-Blanc à Paris, était un lieu où s'exprimait la nouvelle mode en matière de décor intérieur. Juliette Récamier (1777-1849) y tenait salon et nombreux sont les témoignages sur l'élégance de son intérieur. Le mobilier de sa chambre est conservé au musée du Louvre.


(image : salon de Mme Récamier, en placage d'amarante et bois de citronnier, il est conservé au Louvre)

En 1798, le banquier Jacques-Rose Récamier et sa femme achetèrent à Necker, son hôtel construit en 1776 par Mathurin Cherpitel, au 7 de la rue du Mont-Blanc dans le quartier de la Chaussée d'Antin à Paris. Ce quartier était en plein développement sous le Directoire et le Consulat.

Ils chargèrent de faire décorer leurs appartements par l'architecte Louis-Martin Berthault (1770-1823) qui avait déjà travaillé pour les Récamier quelques années plus tôt.

L'hôtel Récamier fut très vite un décor à la mode que venaient voir des visiteurs étrangers dont les récits et les croquis sont très précieux pour la connaissance du décor intérieur. Avec le mobilier du général Moreau conservé au château de Fontainebleau, cet ensemble est un des rares témoignages des créations d'ébénisterie sous le Directoire.


(image : Portrait de Mme Récamier par David, sur le fameux lit de repos de style Directoire)

Vous êtes en possession de meubles de style Directoire ? Quelle chance !

Du fait de la très courte période historique sur laquelle ces meubles ont été produits, il en existe peu. Ce qui les rends assez rares sur le marché, et leur donnent une belle valeur.

les avantages du style Directoire : des meubles légers et discrets, plutôt fonctionnels . On peut oser le total look pour une pièce cette fois ci, il faudra le détourner par des accessoires déco modernes pour éviter le côté vieillot.

Ici notre conseil principal : pas de relooking ! Si vous possédez un des rares meubles de cette époque ne vous lancez pas dans le DIY pour les modifier. Leur valeur en serait grandement diminuée et cela serait fort dommage.

Si les tapisseries de vos sièges sont trop abîmées et que vous souhaitez malgré tout les rafraîchir, mettez les entre les mains d'un professionnel et choisissez un tissu aux coloris et au décor le plus proche possible de ceux de l'époque.

"Adeptes du DIY ou de relooking de meubles ? Passez votre chemin !

Les meubles Directoire sont rares et précieux."

Pour l'harmoniser avec style dans votre intérieur moderne, on va jouer sur les textures ou les couleurs pour casser le côté trop froid et rigide du style Directoire. En effet sa simplicité et les lignes antiques ont un coté un peu "militaire" , alors pour le rendre plus chaleureux voici quelques astuces :

on le pose sur une moquette ou des tapis moelleux et confortables , on ajoute des rideaux et voilages pour un coté léger , on peut les disposer avec un canapé ou une table basse moderne et confortables qui détourneront l'attention.


(image : tableau de Paul Hugues, Vue d'un intérieur de style Directoire)

A bientôt pour découvrir une nouvelle Histoire(s) de styles !


Livraisons France et International 

Colisimmo suivi et Express

Retrait gratuit à notre magasin

(Le Merlerault 61240) 

Remboursements et échanges gratuits selon les conditions d'achat en ligne légales.

Ils parlent de nous : 

© 2015-2017 par Trésors et Cie. Créé avec Wix.com

BESOIN D'AIDE ?

CONTACT

contact@personalchineur.com

ou

(+33)6 60 21 18 20

Lundi au Vendredi 

09h30  - 18h00

  • Facebook Clean Grey
  • Instagram Clean Grey
  • Grey YouTube Icon
  • Google Places - Gris Cercle

TRESORS ET CIE- PERSONAL CHINEUR // contact@personalchineur.com // +33(0)6 60 21 18 20